Logo
Meilleur comparateur de sites de rencontres en France 2018
comment-se-sentent-les-femmes-aprs-une-histoire-dun-soir

Ce que les hommes ont toujours voulu savoir:
Comment se sentent les femmes après une histoire d’un soir

Sur de nombreuses femmes le sexe rapide n’a pas le même effet que sur les hommes. Cette évidence a soi-disant évoluée au cours des dernières années et de plus en plus de femmes voient au bout du compte les choses de manière positive.

Mais qu’attendent les femmes d’un bon partenaire sexuel ? De quelles qualités devrait-il disposer ? Est-ce que ces qualités requises ont toujours été les mêmes ? Risquent-elles de changer ?

Non seulement le monde des hommes, mais aussi la science est très intéressée par les histoires d’un soir – surtout depuis que les femmes sont de plus en plus prêtes à vivre toutes leurs qualités sexuelles en une nuit – et de prendre tout ce que les hommes ont à proposer.

Les vainqueurs de test :

Que veut nous dire la science ?

Les scientifiques de l’Université de Durham dessinent plutôt une image trouble pour la femme : toutes les personnes ne se sentent pas encore vraiment bien après le sexe rapide, mais tout de même 54 pourcent des femmes questionnées se sentaient encore très bien dans leur peau après leur nuit d’amour. Environ 80 pourcent des hommes sont satisfaits de leur histoire d’un soir.

Les scientifiques affirment que les femmes se soucient d’avantage de la qualité du rapport sexuel – comme chez les animaux, le meilleur pédigrée est également le partenaire le plus approprié. L’homme n’est seulement représenté comme distributeur de spermatozoïdes : plus il se reproduit, mieux c’est.

L’étude indique que les femmes seraient généralement prêtes à passer une première nuit agitée si l’affaire laisserait entrevoir une relation stable – mais les scientifiques ne pensent pas que cela fonctionne : l’affaire d’un soir reste l’affaire d’un soir et la relation durable est construite autrement.

Un petit commentaire ?

La science constate toujours et encore les choses qui sont populaires – et se disqualifie ainsi elle-même. Il y a 100 ans encore, les femmes n’avaient pas d’histoires d’un soir car elles n’avaient pas de besoins sexuels. Dans les années 1950 elles n’en avaient pas car la société les rejetait. Aujourd’hui elles n’en connaissent pas car des facteurs biologiques les en empêchent. Un jour nous allons certainement pouvoir lire que les femmes sont tellement avides de vivre des histoires d’une nuit, que les hommes vont se plaindre des agressions féminines.

Expert Cedric Liermier
Top

Choisis ton site de rencontre et compare !

Choisis au maximum trois prestataires et compare ensuite ta sélection.

Comparer !
Compare les sites des rencontres !